Recherche
La coterie > Finance & Assurance > Assurance dépendance : les avantages et les contraintes

Assurance dépendance : les avantages et les contraintes

Un état de dépendance se définit par l’incapacité à accomplir certains actes nécessaires à la vie courante. Plusieurs assurances proposent des garanties à cet effet. Elles présentent cependant des avantages et inconvénients à savoir avant de souscrire.

Les avantages de souscrire à une assurance dépendance en jeune âge

Les assureurs estiment qu’un assuré jeune a moins de risques de dépendance. Il est donc dans l’intérêt d’un individu de souscrire à une assurance dépendance plutôt dans sa vie. Plus l’individu est âgé, plus le tarif augmente en conséquence. En assurance dépendance, les moins de 60 ans sont considérés comme jeunes.

De ce fait, en savoir le maximum sur les assurances pour particuliers est primordial avant de signer un quelconque contrat. Il est important de comparer différents assureurs pour voir lequel correspond vraiment à ses besoins. Toutefois, l’âge limite accepté par les assureurs est de 75 ans maximum, même si l’individu est en bonne santé.

Les contraintes d’une assurance dépendance

L’assurance dépendance permet d’être serein dans le cas d’une perte d’autonomie. Elle présente des contraintes à prendre en compte.

L’une des premières barrières à la signature d’un contrat d’assurance dépendance est le tarif élevé. Par contre, ce dernier évolue selon plusieurs critères tels que l’âge, la santé, une couverture de dépendance partielle ou totale, et les prestations.

Une autre contrainte de ce contrat est son caractère à vie. L’assuré doit cotiser à son assurance jusqu’à son décès ou du moins jusqu’à ce qu’il soit en état de dépendance.

Par ailleurs, les primes sont réévaluées quasiment chaque année. Les conditions relatives à ceux-ci sont donc à bien vérifier avant la signature du contrat.